Ligne éditoriale

Ligne éditoriale de la Radio Rurale de Kayes

Qui sommes- nous ?

Initié par l’ONG italienne  « G.A.O » La Radio rurale de Kayes était l’élément central du « programme d’animation et de formation pour le développement rural » lancé en 1987 par deux ONG italiennes G.A.O et Terra Nuova avec le soutien financier de la coopération italienne.

Ce programme avait été mis au point à partir de l’approche de l’ONG  G.A.O., qui donne à la communication une place privilégiée en tant que facteur important pour l’élargissement et le renforcement des relations entre les projets impliqués dans un processus de développement. Ses principes généraux assument les forces sociales comme des sujets actifs du processus de communication et non comme des simples récepteurs (cibles). La transmission des éléments de support au développement se base sur les notions d’information, de promotion et de sensibilisation qui remplacent la notion classique d’encadrement. Les « savoirs techniques » ne doivent être donnés que selon la demande sociale.

Après des recherches menées, il ressortait clairement un cadre d’initiatives au niveau local soutenu principalement par des populations rurales  et le soutien efficace des émigrés aux différentes activités. Par ailleurs il ressortait un manque d’encadrement cohérent de la part de l’administration. C’est dans ce contexte que le projet de la Radio Rurale de Kayes a été défini par le slogan « une radio pour et par les paysans ». Ce qui fût accepté par les autorités administratives de l’époque, qui correspondait aux idées de décentralisation et de responsabilisation paysanne.

Une radio apte à donner la parole aux paysans et à soutenir le développement du monde rural. Depuis sa création la radio s’est appuyée  sur des associations de prestige comme Djama Djigui, L’UTPADE, l’ORDIK, et  l’URCAK. Par la suite en septembre 1989, les quatre associations constituent un comité de gestion  en vue de gérer la radio. Plus tard en 1992 est constituée l’Association des Radiodiffuseurs de Kayes pour le Développement Rural (A.R.K.D.R).

 

A qui nous nous adressons ?

A la population rurale soninké, bambara, peulh et  khassonke (Agriculteurs, pêcheurs, et éleveurs), aux migrants  et associations échelles : Région, cercle, commune, inter villageois, village, GIE et autres groupements

Que voulons-nous

Que les populations rurales de Kayes s’épanouissent, qu’elles se développent physiquement, matériellement et intellectuellement.

Que les populations rurales de Kayes prennent conscience de leur force, qu’elles s’impliquent dans la vie socio politique, qu’elles développent leur capacité à influencer la marche de la communauté, de la Nation et du monde.

Que les populations rurales de Kayes développent leur relation avec leur diaspora dans une dynamique interactive et fructueuse.

 

Qu’attendez-nous deux ?

Faire des populations rurales des citoyens capables :

–           d’exprimer leur assentiment ou leur dissentiment,

–          d’explorer des aspects des questions qui ne sont pas considérés par les voies officielles,

–          de décider et de se concerter sur les actions à mettre en œuvre localement.

De quoi parlons-nous ?

Le contexte socio-économique et politique de la région a fortement évolué. Des changements notoires sont perceptibles avec des nouveaux enjeux et des défis à relever.  La Radio Rurale   tout en restant fidèle à son slogan « une radio pour et par les paysans »,  se donne comme objectifs

1- de stimuler la citoyenneté des populations rurales, en vue d’accroitre  leurs aptitudes à comprendre le fonctionnement de la communauté nationale, et plus loin, à alimenter et à influencer les politiques locales de développement. Pour cela elle informe la population rurale sur ses droits et devoirs,sur les actes et intentions des autorités administratives, des partis politiques et des hommes politiques, sur l’actualité locale,  nationale, et internationale.

2- de soutenir  les initiatives des migrants, d’apporter l’information locale à la diaspora et vice versa, et de fluidifier la relation entre les communautés locales et leurs diasporas. Pour cela, elle accorde dans sa grille une place de choix à l’information sur la vie de la diaspora, ses activités, ses initiatives de développement, etc. Dans l’autre sens, elle apporte à la diaspora de nouvelles de leurs villages d’origines, de l’organisation  de leur communauté, etc.….. Elle met un point d’honneur à expliquer aux populations locales rurales les jeux des acteurs politiques et sociaux, le sens des actions et les enjeux parfois cachés des actes et des décisions.

Pour un meilleur résultat la population cible, a besoin d’être informé sur l’actualité locale, nationale, et internationale, sur les actes et intentions des partis politiques et des hommes politiques, des apports des migrants, et leur mode d’intervention dans le  pays d’origine.

Comment leur parlons-nous ?

Axe principal : L’information politique, économique, sociale, culturelle et sportive locale, nationale et internationale traduite en langue Soninke, et expliquée aux populations.

L’organisation, et l’animation des débats politiques, des émissions participatives, la réalisation de magazines; des émissions de sensibilisation, d’instruction civique, d’émissions publiques, de microprogrammes, et de théâtre radiophonique.

Axe secondaire : L’information pratique sur l’élevage, l’agriculture, la santé, l’éducation, l’environnement, les droits de l’homme, la vie politique et sociale.

Axe complémentaire : Développement de la recherche et de la diffusion de l’information de la diaspora Soninké sur la Radio ;

Développement de la version Internet de la radio et de l’utilisation des réseaux sociaux (compte twitter, Facebook) pour assurer la présence de la radio auprès de la diaspora.

 

Adresse : Radio Rurale de Kayes BP 94 Kayes Plateau –MALI-

Tél : 21 58 00 81/ 66 72 61 35